Implantation de Pokémon

Version : R/B/J/O/A/C

Cliquez ici pour retourner à l'Index des Hacks

Ce petit hack permet de voir des Pokémon qui ne sont pas dans le jeu en touchant à la mémoire.
Tant que vous avez les bons fichiers, vous pourrez y faire apparaître n'importe quoi, allant de Celebi à Arceus tout en ayant un affichage sans glitch.

Rédacteur : Morgoth
Tuteur : Krys3000
Remerciements à Glitch City Labs et principalement Zach The Glitch Buster.

L'objet de cette page est d'apprendre à effectuer un transfert de combinaison de pixels. En effet, vous savez qu'il est impossible de transférer le skin d'un Pokémon d'une version supérieure vers une version inférieure. Et pourtant... l'image d'un Pokémon n'est qu'un assemblage de pixels alors avec un émulateur qui peut éditer la mémoire, tout est faisable !

Matériel :

  • Un émulateur avec fonction d'édition de mémoire. Nous vous recommandons Visual Boy Avance que vous trouverez sur l'index de cette section.
  • Deux jeux, qui soient d'une ou plusieurs génération(s) d'écart ; cette page présente l'implantation dans R/B/J avec O/A/C comme exemple, la méthode concernant l'implantation dans R/S/E et D/P étant un peu différente. Mais vous pouvez aussi implanter un skin d'O/A/C dans R/B/J...

Lancez la ROM de génération supérieure (Or, Argent ou Cristal pour nous), allez dans les herbes pour y rencontrer un Pokémon sauvage ou ouvrez le menu Pokémon et regardez les stats de l'un d'eux.
Votre Pokémon

Le menu de Visual Boy Advance propose une section outils (Tools en anglais). Entrez-y et sélectionnez "Memory Viewer" (ou cherchez une option équivalente sur un autre émulateur). En bas, vous pouvez apercevoir un bouton d'enregistrement (Save). Appuyez dessus et une fenêtre vous demandera l'adresse à choisir.
Données mémoire

Inscrivez-y la ligne 8FF0 et sauvegardez le fichier avec une taille de 310. Cela créera un fichier ".dmp" à placer à un endroit que vous retrouverez. Maintenant, ouvrez une ROM R/B/J et allez dans les herbes combattre ou regardez les stats d'un de vos Pokémon. Une fois le Pokémon apparu, retournez dans le Memory Viewer et utilisez cette fois le bouton de chargement (Load). Dans la fenêtre de navigation qui s'ouvre, vous pourrez aller chercher votre fichier .dmp fraîchement créé auparavant. Mettez-y l'adresse correspondante soit 8FF0. En quittant le Memory Viewer, vous vous apercevrez que le Pokémon adverse (ou le votre dans le menu) est devenu celui du fichier .dmp
Chargement Pokémon transformé avec succès

Vous pouvez dès lors vous vanter d'avoir vu Marill ou Celebi dans vos versions de première génération ! Vous pouvez aussi prendre les attaques du Pokémon que vous combattiez dans OAC. Il suffit de refaire les mêmes manipulations mais avec l'adresse CFDA.
Il est toujours possible d'aller plus loin, en y prenant le nom et les stats et tant d'autres choses... Il vous suffit de consulter notre page action replay pour y trouver les adresses mémoires d'à peu près tout...

Sachez que les effets de ce hack sont temporaires ; ils ne sont présents que tant que l'écran ne se rafraîchit pas, c'est-à-dire jusqu'à ce que vous sortiez du menu ou du combat. C'est tout de même l'idéal pour admirer les Pokémon importés par le Johto Cloaking trick avec leur vrai skins.

Cliquez ici pour retourner à l'Index des Hacks


Page Précédente : Hacks 1G
Page suivante : IIème Génération